News

Date : 19-06-2008
Sujet : Un record philatélique belge inconnu pour 99,99% d’entre nous !!

La philatélie peut nous surprendre bien loin des chemins battus. Pouvez-vous vous imaginer que le 25 mai passé a été réalisé à Bruxelles un record absolu de prix atteint pour un document  roi Albert Ier au type HOUYOUX ? Les nombreux collectionneurs qui s’intéressent à cette émission si populaire seront étonnés d’apprendre qu’un simple papier kraft légèrement défraîchi ayant servi d’emballage pour une vente par correspondance et affranchi par deux timbres Houyoux (valeurs complémentaires de 1927) de 60 centimes olive et 1 franc rouge a été adjugé à 8000 € + 20% soit 9.600 € !

Néanmoins, l’origine de ce “chiffon” chiffonné n’est pas la moindre. Raison pour laquelle l’estimation de base au catalogue avait quand même été fixée à 1000/2000 € par l’organisation de vente publique “Banque dessinée” spécialisée en bandes dessinées.

Même la très sévère Fondation Hergé s’en remet difficilement.  Une pièce totalement oubliée et non citée ni chez eux ni par Philippe Goddin dans son énorme inventaire chronologique Hergé paru en 6 gros volumes.

Effectivement, l’emballage concerné porte non seulement l’étiquette du “Vingtième siècle” indiquant les coordonnées du destinataire de l’envoi mais aussi une étiquette illustrée quasi identique* au dessin de la couverture mythique du tout premier album de Georges Remi – Hergé** : “Les Aventures de Tintin reporter du Petit “Vingtième”*** au pays des Soviets” (titre complet)****.

C’est cette étiquette qui s’avèrait être totalement inconnue chez les tintinophiles.
La combinaison de l’étiquette sur un emballage pour un colis est très claire : l’emballage a servi à l’expédition d’un album “Tintin chez les Soviets” paru effectivement  en 1930 et commandé par correspondance – c’était effectivement pratiqué chez l’abbé Wallez éditeur du “Vingtième siècle”.

Et voici donc comment deux petits timbres Houyoux cotés 7,75 € auront pu devenir aussi précieux et célèbres pour l’éternité !!

Pour info, l’organisation “Banque Dessinée” a vendu le même jour un album quasi parfait de “Tintin chez les Soviets” (3ème mille) pour 26400 € frais inclus. Une page y a été restaurée.

Restons cool. Un album dédicacé par Hergé, numéroté 3 du premier mille a été vendu le 29 mars dernier chez Artcurial à Paris pour 50000 € + frais !

Restons plus cool encore !  Un original d'Hergé pour "Tintin en Amérique" a été vendu ... toujours chez Artcurial à Paris ... pour un montant record de plus de 300.000 € !!

Il n’y a pas qu’en philatélie que les belles choses s’envolent parfois …

 

Corneille Soeteman
19 juin 2008



* Très légères différences : le nez et la houppe de Tintin, les sourcils de Milou et d’autres infimes détails.

** Hergé fut engagé au “Vingtième siècle” en 1925. Il avait 18 ans.

*** Le Vingtième Siècle est une revue catholique éditée par l’abbé Wallez du 1er novembre 1928 à mai 1940.  Hergé fut le rédacteur en chef des 8 pages jeunesse supplémentaires nommées “Le Petit Vingtième”.

**** Avant de paraître en album (10 éditions de 1000 exemplaires), les aventures de Tintin chez les Soviets furent dévoilées par deux pages à la fois hebdomadairement dans le Petit Vingtième et ce, à partir du 10 janvier 1929 jusqu’au 11 mai 1930.









news prÈcÈdenteVotre news news suivante