News

Date : 06-09-2006
Sujet : Lot 601 - Vente 240

Il s'agit d'un faux réalisé par De La Rue vers 1862, durant la période dite de la Commission afin de prouver que les timbres imprimés par le procédé de la taille douce pouvaient être reproduits. La firme De La R ue voulait promouvoir son propre procédé d'impression en typographie.

Il existe quelques exemplaires isolés de ce timbre faux ainsi que celui qui est joint et qui figure sur un document explicatif (ex Collections Leslie Barker et Georges Hollings).

Il y a eu un article de L Barker au sujet de ces "faux" dans le Balasse Magazine, il y a une trentaine d'années.

La quatrième illustration montre une feuille documentaire réalisée par Georges Hollings qui contient une reproduction de la paire du One Penny en brun, imitée de façon similaire par De La Rue et qui appartient à la Reine d'Angleterre. Il ne s'agit pas d'un faux pour tromper la Poste ni les collectionneurs mais d'une "imitation" destinée à mettre en garde les autorités sur les risques de falsification.


Marc Lebrun
Liège - 6 septembre 2006


lot n°601
Lot n°601

< détail


news prÈcÈdenteVotre news news suivante